Félicitations aux lauréats de l'appel à projets 2020

Pourquoi ce programme ?

L’accès à une énergie fiable, abordable et propre est l’un des Objectifs de Développement Durable des Nations Unies. Atteindre cet objectif signifie apporter l’électricité à 1.0 milliard de personnes et des systèmes de cuisson propre aux 3.0 milliards de personnes dans le monde d’ici 2030

Pour répondre à ces enjeux, Total, ENEA Consulting, SEforALL et Acumen lancent l’appel à projet Energy Access Booster 2020 pour soutenir les entrepreneurs dans le domaine de l’accès à l’énergie en Afrique et Asie

Eligibilité au programme

Le Energy Access Booster de 2020 est ouvert aux entreprises en phase de développement précoce (ayant un pilote en exploitation, mais n’ayant pas encore levé plus de ~$2m), basés en Afrique subsaharienne ou en Asie*, et axées sur l’un des deux thèmes d’économie circulaire suivants :

Clean cooking** (Cuisson propre)
Small-scale*** waste-to-energy (Production de bioénergie à petite échelle)

Les entrepreneurs lauréats bénéficieront de la totalité ou d’une partie des soutiens suivants, selon leurs besoins et les capacités respectives de support par les partenaires :

  • Une contribution financière d’un montant maximum de 50 000$ par lauréat
  • Une mission de conseil en stratégie****
  • Soutien en compétences opérationnelles et potentiellement appui local
  • Visibilité du projet
Les dates à retenir

L’appel à projets sera lancé lors du Clean Cooking Forum le 5 novembre 2019 et fermé aux candidatures le 13 décembre 2019. La sélection des lauréats est prévue pour la fin du mois de janvier 2020, et le soutien sera fourni jusqu’à 14 mois après leur sélection..

*Le comité de sélection sera ouvert à toutes les candidatures dans le champ d’application mais donnera une préférence aux entrepreneurs implantés en dehors de l’Afrique de l’Est compte tenu du grand nombre d’entrepreneurs d’AE sélectionnés lors du booster de 2019. **Inclue les technologies de GPL ***petite échelle : projets utilisés à des fins non industrielles (par exemple, pour la production d’électricité à partir de déchets, la capacité maximale installée sera d’environ 500 kW) ****uniquement si le projet se déroule dans une zone éligible : il s’agit de pays et de zones qui font l’objet d’une « vigilance normale » ou « vigilance renforcée » par le ministère français des Affaires étrangères
Photos credits : cleancookingalliance.org
© Energy Access Booster 2019 Tous droits réservés

Optimisé pour Chrome, Firefox, Edge & Safari